Sur la plage

Benjamin Charles > Blog > Sciences des mots > Poémologie > Sur la plage

Je regarde la grand mer bleue infinie
Aspirant à naviguer au gré des flots
Sorte de liberté absolue et de laissez aller

Je médite en respirant l’air iodé
En réfléchissant aux mystères des derniers jours
Ma laissant réchauffer sur les rayons du soleil
Remplis d’une obscurité lunaire

Une mouette me chante une chanson douce
Calmant l’anxiété des mes pensées quotidiennes
Sa voix me nourrit des espoirs
Que j’ai depuis trop longtemps oubliés

La phare que je vois au loin
Me guide dans la brume solaire
Qui me coupe progressivement de la berge

Rapidement je ne vois plus l’eau

Alors j’imagine les trésors engloutis
Par les vagues acharnées sur mes défauts
Qui veulent noyer ce que je suis
Je plonge vers ces coffres scellés
Espérant y trouver autre chose que l’asphyxie promise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *