Les mots : première publication

Benjamin Charles > Blog > Recueils > Les Mots > Les mots : première publication

15.
La première fois que j’ai écrit pour publier est un moment qui m’a particulièrement marqué. C’était en 2004. J’avais découvert l’année passée Oklahoma, chanson de Billy Gilman sur l’adoption. Le jeune chanteur de country venait de sortir Music Trough Heartsongs, album tiré des poèmes de Mattie J.T. Stepanek, tout jeune écrivain d’une dizaine d’années atteinte de myopathie. Moins country, pas très gai, l’album était surtout porté par ses textes. Introuvable en France, j’avais du passer par un ami américain pour me le faire livrer. Quelques mois plus tard, j’apprenais sur internet que Mattie venait de succomber à sa maladie. Le 23 juin 2004, je publiais sur mon site de travail qui allait devenir mon blog mon premier article. Un billet d’hommage à Mattie. Non pas que je le connaissais. Non pas que j’étais un grand fan ou un fin connaisseur de sa vie ou de son travail. Juste parce que cet album, cette collaboration et les textes de Mattie m’avait touchés et que j’avais envie que quelqu’un se lise en me lisant « j’ai découvert quelque chose ». J’avais envie de partager l’émotion que je ressentais. Symbolique mais pas virtuelle.
Peut être que personne ne l’a jamais lu. Mais l’écrire m’a égoïstement soulagé du petit poids que j’avais en moi. La trace que j’avais laissée de Mattie était désormais éternelle, sur internet, comme une petite bougie qui ne s’éteindrait jamais.
Depuis, j’ai gardé cette habitude. Ecrire pour soulager, publier pour partager, internet pour l’éternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *