Ca cultive ! ou « Comment briller en société »

Tel José Bové et la secte de la Terre, je cultive. Enfin, je vous cultive bande de radis !
Après la phrase du jour, le mot du jour : kyogéniser.
Non, non, non, il ne s’agit pas de mettre Mémé dans le frigo, même… rien à voir. Kyo, vous vous rappelez ? Mais si les 3 laboureurs de cerveaux qui beuglent dans des micros que l’amour est beau. Ah, je savais bien… Et bien étymologiquement parlant, kyogénisation vient de là. De manière plus conceptuelle il s’agit tout simplement d’un formatage commercial d’un art ou d’un mouvement artistique afin que les labourés (en général : la femme au foyer, les prépubères, les adolescents en crise) puisse l’apprécier au maximum (NDLR : dans l’industrie culturelle « apprécier » est synonyme de « acheter » (antonyme : « télécharger »)).

Benjamin
Author posts

Add comment: