Heureusement que la polygamie n’induit finalement pas la perte de nationalité, sinon on aurait une première dame italienne.

Share:
Benjamin
Author posts

Add comment: