Les vacances du sport

Je ne sais pas si vous avez remarquer, enfin je veux dire, si vous avez remarquer autant que moi j’ai pu le remarquer, mais pendant la période des « fêtes »… D’ailleurs c’est marrant cette expression « des fêtes ». Comme si on disait « des orgies ». Comme si pendant deux semaines on faisait la fête tous les jours. Revenons à nos moutons, pour le coup… Je disais donc, pendant cette période dite « des fêtes », on ne parle plus de sport. A croire que mêmes les sportifs prennent des vacances. En même il faut bien tester le nouvel EPO. Pourtant ce n’est pas faute de sports d’hiver et variés. Mais non rien. Pas même un descente de ski ou une course de luge. Rien, nada, que dalle. Pourtant, j’ai quand même regardé deux fois la télévision ces derniers jours, et bien non. Le monde entier est puni de sports. Pas même un beuglement de Chacobano (voir article d’hier), pas une action du qui tourne rond, et pas même un mot sur les joueurs du ballon qui tourne aussi rond que les joueurs (si si, vous savez, celui avec la vessie de porc). Les bestioles ? Pareil ! Pas une course de chevaux en dehors de celle du soir faites en mamy Nova et papy Brossard, et ce pour le plus grand bonheur de ceux-ci (les chevaux, pas papy & mamy). Même Kersauson, qui s’y flotte s’y pique, n’est plus de sortie ! Décidemment il est bien triste ce mois de décembre. Vivement janvier !

Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: