On N’a Pas De Bol !

« On n’a vraiment pas de chance, l’état nous ignore » entendis-je ce matin à la sortie de mon métro matinal, propos sortis de la bouche de quelqu’un qui, a priori, selon ses sombres apparences, devait appartenir à une communauté ethnique minoritaire (enfin minoritaire uniquement à Neuilly, pas là où je prends le métro).

C’est alors que je me suis retourné la question en me demandant : mais que fais l’état pour moi ? En tant que non vieux, non femme, non affamé, non mongolien, non infirme, non immigré, non homosexuel, non apatride, je suis ce qu’on appelle quelqu’un de normal, à condition bien entendu de ne pas rentrer dans les détails de la conversation. Parce que finalement en cumulant plusieurs emploi pour payer mon loyer et mon téléphone (acheter légalement), dois-je avoir honte ? Devrais-je m’excuser auprès des chômeurs de prendre le travail des autres ? Comme l’a fait mon intime ami (attention, pas trop intime, sinon je changerai de minorité) P.D. (qui malgré ses initiales ne fait pas non plus parti de la minorité sus-dite), réunissons nous, nous qui sont si honteux de ne pouvoir cocher aucune case bonus quand nous remplissons nos feuilles de sécurité sociale ! Nous devons dénoncer cette ségrégation dont nous sommes de plus en plus victimes ! Car à force de discrimination positive, de féminisme, de RMI, d’aide au logement que reste t’il (de nos amours) à nous qui payons des impôts (et par en plus, bandes de prolétaires), n’habitons pas dans les bas quartiers et qui n’avons pas de couleur dermatologique qui nous permet l’accès aux subventions nationales au chômage.

Parce que finalement, un blanc qui travaille est un homme comme un autre, avec certes ses coutumes et sa religion qui lui est propre, qui porte des pantalons, mange avec des fourchettes et boit du vin, nous sommes fiers descendants des Francs. Battons nous pour l’art blanc qui existe (autant que l’lard fumé (PD…)) : la Tour Eiffel, Paris, le fromage c’est nous ! Le Clémenceau, Mitterand, Napoléon, Henri IV, c’est encore nous ! Pétain c’est … une erreur parmi d’autre.

Comme le disait très justement mon ami P.D. (qu’au passage je n’ai malheureusement jamais connu mais qui naguère fut mon ami tout de même) : il faut assumer notre blanchitude, malgré la blancophobie des minorités handicapées de sa pays (propos intégralement remanié par mon clavier, bien entendu). Heureusement, je suis jeune et c’est bien là mon seul handicap mais voilà une attitude bien contraire à la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Jean-Marie Le Pen ne me contredira pas sur ce point… et c’est bien ce qui m’emmerde.

Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: