On s’en fout, c’est pas nous qu’on paye…

A voir les dernières innovations en terme de répression d’ouverture de la culture, c’est a priori l’état d’esprit commun au gouvernement et aux industries audiovisuelles.

Etat des lieux :
Pour l’achat de tout support enregistré dans le commerce (c’est à dire toute les choses dites 100% légales) il existe une taxe pour la copie privée. Effectivement, on peut imaginer que de là arrive un certain nombre de copies et que donc cette taxe est justifiable. Certes.

Or donc il advint qu’une autre taxe arriva, celle sur les supports vierges. Peer to peer oblige, il n’est plus nécessaire de detenir un original pour copier une oeuvre. Bon, admettons… Toujours est il que sur chaque support vierge que nous achetons, nous payons une taxe même si aucune musique n’y est mise, bien entendu. C’est une taxe préventive !

Alors même qu’il est admis que le télécharger fait partie de la copie privée, les majors (NB : ceux qui font du fric en vendant des daubes) s’attelent à repérer elles même les « pirates » pour les attaquer en justice. Ah, quand même…

Effectivement c’est beaucoup mais c’est pas tout… Les mémoires flash (mini disques durs) sont elle aussi taxés de 48€. Suite à de nombreuses plaintes, la taxe est aujourd’hui même tombé à 8€. Mais en 2006, le gouvernement prépare un projet de loi pour taxer les clés USB !

Parallèlement, les dispositifs anti copies (donc illégaux) fleurissent (voire le simple usage sur certains lecteurs). Les majors seraient même en passe d’obtenir des lois qui légaliseraient ces dispositifs, voire pénaliseraient le contournement de ces dispositifs et même la simple divulgation des méthodes de contournement.

A titre d’exemple : un internaute qui achète de la musique en ligne sur certains sites ne peut tout simplement pas l’écouter avec un balladeur sur lequel il a par ailleurs payé une redevance copie privée : de fait, ces dispositifs de protectio » changent cette redevance en racket.

Normal dirons nous…

Ainsi je vous invite à vous joindre à Odebi et à son boycott des produits audiovisuels : http://www.odebi.org/boycothon

Benjamin
Author posts

Add comment: