Point ciné

Un rapide coup d’oeil sur l’état des salles obscures à l’heure actuelle. Les sièges sont agités tout au long de La Doublure. Le film de Francis Weber tente à créer de grosse vague de température. Quant à Sophie Scholl, c’est plutôt des vagues de dépression qu’elle traîne, emmenant avec elle dans sa fin de vie 2 de ses camarades activistes anti nazis, sous le nom d’un groupuscule : La Rose Blanche.
Notez aussi quelques passages nuageux pour les bouffeurs de pop corn lors de projection de Firewall, Fog ou encore Drawing Paint 9 pendant lesquels l’acalmi de la tempête aura permit à certains de s’endormir.
Les prévisions pour demain : une jolie ballade de printemps avec Michel Serrault.

Benjamin
Author posts

Add comment: