Que choisir : la religion

Avant de choisir mon syndicat préféré et avant même de choisir mon candidat zompolitik à la présidentielle, je me suis rendu compte qu’il fallait aussi choisir sa religion. D’abord il faut choisir entre religion et secte. Globalement, les religions sont légalisées sont financées par l’état alors que les sectes c’est du privé donc c’est plus cher ! Et pis je n’ai pas envie d’être assimilé à Tom Crouze !

Déjà, il est hors de question de faire partie de la masse bêlante des agnostiques, athéistes, rationalistes et autres apostats qui représentent entre 2 et 3 milliards de personnes dites « humaines » sur Terre (ces chiffres ne tiennent pas compte des mouches Calliphora bien entendu).

Deuxième sur le tableau d’honneur, les désormais célèbres chrétiens, qui, infoutus de se mettre d’accord sur les origines et les exactitudes de leurs bouquins se divisent déjà en quatre religieux distinctes dont le mormonisme même pas reconnu pas la papauté (capitale de la Crétinerie) et qui ne compte que Aaron Eckhart, Butch Cassidy et les Maroon 5 parmi ses célébrités ! Concernant les protestants, rien que le nom m’énerve, ça ressemble plus à un mouvement syndicaliste qu’à une religion=, qui en plus a été élevée par Martin Luther (même pas Le King) et Calvin Jean, le grand père de Calvin Klein. Et puis après il faudrait encore choisir entre les réformés, les anglicans, les pentecôtistes. Sinon, y’en a un autre mais moins orthodoxe, enfin si justement. Bref, tout est dans le nom, en plus c’est la religion des rouges ! Maintenant me reste plus qu’à être catholique, mais l’amour avant le mariage, bon déjà c’est mort, filé à bouffer à des sales clochards, ça m’emmerde, pis si tu fais ça juste pour avoir ta place au paradis, il parait que Dieu trouve que t’es hypocrite. Alors non !

Dans le temps, le truc en vogue c’était juif ! C’était cool, t’avais le droit à des places gratos pour aller en Allemagne, un badge jaune en forme d’étoile et tout ça. Pis une fois sur place on te filait des vêtements gratos, on te faisait prendre une douche et on te faisait sécher direct. Et dire qu’après ça ils osaient en plus se rassembler dans des vélodromes l’hiver pour manifester, dire qu’ils étaient le peuple élus et tout ça. Décidément, je ne pourrais pas être juif non plus. D’ailleurs ne faut pas dire un « juif ». Non ! C’est connoté comme moi. Je sais pas comment faut dire mais commencer sa phrase en disant « Un juif…. ». Rolalalalala, non les gars !

Actuellement, il faut tout de même l’avouer ce qui est « in » c’est d’être musulman. Etre musulman c’est faire partie d’une multinationale de 1.4 milliards d’êtres (presque) humains, mais c’est aussi contrôler le pétrole et la shit, mais aussi la légalisation la polymultigamie et encoran plus pouvoir enfin contrôler sa femme ! Certes aux USA, salat fout mal, mais franchement c’est quand même top de plus être obligé de bouffer le porc tout sec de la cantine et d’avoir le droit de ne pas avaler les épinards pendant le ramadan non ? Bon, le seul problème c’est qu’il ne faut pas faire de dessins de Momo. D’ailleurs, ne faut pas faire grand chose à part prier. Et moi prier, ça m’emmerde !

Finalement, il ne me reste plus grand chose, entre les rastafi (rien à voir avec les rastaquouères) l’odinisme, le Bon, le Tenrikyo, le zoroastrime (pour info, Zorro est devenu voyant) encore la Baha’ie. Ca m’emmerde tout ça je sais pas quoi choisir. C’est trop compliqué, moi je boude ! Ah bah tiens, la voilà ma religion : le boudisme !

Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: