Une pareille chose

À Léo L.

En servant sa main contre ma poitrine

Sa main dans ma main

Mes doigts croisés aux siens

Je retiens mon souffle pour écouter le sien

La moiteur de ma

Humidifie la sienne

Et son écorchée luit dans la mienne

Je sens ses adieux mourir à mes pieds

Quand mes livres s’approchent

Et touchent son doux duveteux

Collé à lui dans un vaste mirage

Je m’imagine amoureux

Au milieu d’un marais salin

O que ses sont clairs

Brillants presque transparents

Que j’aime quand ils divaguent

Puis s’arrêtent sur moi

Un instant dans ce monde

Je me sens important

Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: