Cachan Les !


Le 17 août dernier, une centaine de personnes se sont ait expulsés d’un squat à Cachan. Jusqu’ici rien d’étonnant. Le lendemain, les quelque 200 personnes dites « expulsées » passent la nuit dans un gymnase gracieusement mis à disposition par la ville. Après presque deux mois de conflit, les décisions prises quant à l’expulsion des SDF immigrés sans-papiers traînent encore, notamment suite à la protestation de plusieurs personnalités médiatiques. La question se pose alors de savoir se que veulent ces personnes. Alors je suis allé faire un tour devant le gymnase le plus célèbre de France et ai regardé les demandes collées : « Une école, un logement et tout de suite… » « Des logements, pas la police ». Les ridicules esclaffes publiques parlent d’elles-mêmes. Parce que tout ceci est resté finalement une immense blague politique, j’avas décidé de rester en dehors, jusqu’à ce que par hasard je tombe sur des propos tenus par une célèbre rouquine (non non pas Mylène…). Cette rouquine connue pour enchaîner les gros succès commerciaux explique que ce ne sont que de pauvres étrangers venus pour travailler au noir (raciste !) et ajoute chaleureusement que c’est bon pour l’économie Française. Remarquez, au moins, eux, ils veulent travailler (même si ce n’est pas dans leurs revendications principales, finalement de l’argent de suffirait…). Puis l’actrice ajoute en parlant du fait que Nicolas Sarkozy veut les reconduire aux frontières : « Vous imaginez le coût de l’opération ? ». Il me semble quand même bien qu’un voyage, aussi loin soit-il, aller sans retour coûte bien moins cher aux contribuables (bah oiui, c’est nous qu’on paye !) qu’une poigné de centaines de RMIstes chômistes impotents collés au fond d’une cité HLM.

En même temps, les expulser serait quand même une grave erreur. Comment ça comment ? Bah oui ! Déjà, sur qui pleurerait les millions de gauchistes fascisants français ? Sur qui gueulerait les millions de droitistes à l’ de rose ? De quoi parlerait PPDA et JPP (je ne parle pas du courtisant du ballon rond mort depuis une éternité mais de l’éternel binoclard de « Repas à la Une ») ? Et puis, la somme des misères des dépossédés finance la prospère des possédants ! De toute façon comme dirais Didier, y’en a marre des pauvres, parce que si y’avais un peu moins de pauvres, y’aurais pas toute cette misère !

Alors moi je dis que quand on voit ce que j’entend qui dépasse l’entendement légal limite d’âneries, qui passe en plus sur des chaînes publiques (encore une fois c’est nous qu’on paye) je me dit que je fais bien de ne pas avoir de  !

Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: