La saveur des lignées

Les voyageurs disparaissent dans la nuit vaporeuse

Escortant l’ennui vermeil qui séduit la crainte

Dans une clarté de gêne personne n’ose parler

Et je pense à toi au milieu de cette parle

Rivière arctique sorte de son lit défait

Sans dégâts importants

Blessure de fidélité

Touche la renaissance formelle de prairies indolores

Poiriers riches et pommiers sucrés

***

La perte de conscience supprime les devises d’automne

Gardées par ce syndrome monotone

Au milieu de ces vestiges spéculatifs

La multitude syndicale, élancée par le groupe

N’accepte plus les fusions descendantes de la brume

***

L’abondance des odeurs ressenties ne perturbe plus

Les commandes étonnantes de cette jeunesse évoquée

Ignorée parfaits quand rien ne va

Elles chantent la floraison simpliste et autonome

Sourires de misères au sursis vaporeux

Et tournant des adorables paysages désolés

Par tant de causes controversées​

Share:
Benjamin
Author posts

Add comment: