Lettre Ouverte À Celui Qui Veux

Cher toi,
après cette courte mais brève, quoiqu’un peu longue, coupure non publicitaire, je tiens à te présenter les excuses de mon déménagement, seul et unique responsable de la gêne occasionnée. Cependant, je te propose de partir d’un bon pied, celui que nous allons prendre ensemble, moi en écrivant, toi en lisant.
Dès mon retour, je note que l’ est toujours aussi exaltante que belliqueuse, puis qu’encore une fois l’armée, Fidel a son poste, Mao primé par tant de dévouement (relisez bien… si si). De toute façon je crois qu’on arrivera décidément jamais à son débarrasser de ceux là, et comme dit le proverbe chassez les militaires, il reviennent au calot…

Share:
Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: