Pluie féconde

Pluie ivresse de souvenirs coulants

Ne t’attarde pas sur mes erreurs marquées

Sur sa peau charnue et rose

Matelot d’espoir

Hôtelier de compassion

Les buissons-ardents de désir

Noient les rires de l’adolescent

Aucune grotte ne saurait contenir

Les affres de son dégout profond

Sur les étincelles vives

Humides et amères

Qui se heurtent aux flacons de cristal

Couverts d’un flot insolent de paroles

Il se réveille en un sursaut de bonheur

Les paupières ouvertes et béantes

Que de beautés pour une seule personne

Unique de solide

Pluie d’alcools prohibés

Gonfle l’air intérieur

Les pierres de l’abondance

Pacifient les vents de la jaune

Aux bords de la grille du temps

La fin de la vie accourt

Avec la légèreté d’une ombre sombre

À la jeunesse impatiente et magnifique

Pluie chaude de l’été

Tendres lèvres silencieuses

Retiens la nuit bien aimée

Dans la douceur de son souffle

Pluie de actuelle

Découvre mon corps qui t’attend

Sous l’ des couvents

Bénie par les esprits

De chacun de mes ancêtres

Pluie de la fin

Amène-moi loin d’ici

À travers cette fuite d’eau

Benjamin
Author posts

Add comment: