Point politique

Un point sur la journée d’hier riche en informations :
JT de TF1 : Ségogol affirme avoir un projet (!) à l’opposé du « candidat de droite », n’osant pas nommé celui qui l’a humilié au soir des élections législatives. Démagogique, la candidate du PS préfère toucher les opposants UMPistes plutôt que de proposer un réel projet pour la France, pour l’avenir.
Chez Fogiel, en direct : José Bové annonce qu’il aura ses 500 signatures le dernier jour. Prenant exemple sur leur collègue opposé du Front National, Bové et ses collègues révolutionnaires disperseurs de voix gauchistes.
AFP nous information que Philippe de Villiers a déposé ses 530 signatures : « Ma candidature, avec les 530 parrainages déposés, c’est la voix de la France libre », a affirmé le candidat d’extrême droite, qui s’est présenté comme « l’homme du patriotisme ».
Bayrou à Drancy déclare : « Réunir et pas diviser, c’est aussi cela l’identité de la République française ». Et sinon ? Un programme ?
Sarkozy à Besançon parle enfin de culture pour de vrai : « A l’origine de la crise de l’identité nationale, il y a le renoncement culturel ». Bravo ! Enfin un candidat qui comprend qu’à travers la culture peut passer toutes les valeurs qu’elles soient éducatives ou citoyennes.
Sinon, hier nous fêtions le triste 59 ème anniversaire de la loi « Marthe Richard » qui a fait fermé les dernières maisons closes.

Benjamin
Author posts

Add comment: