Visite À La Taverne D’Ali Baba

Hier, vers 20H, alors que je m’apprêtais à m’allonger sur ma chaise haute mais pas longue devant mon ordinateur je me suis dit : « Tiens, tu te ferais bien à bouffer » (ouais j’me tutoie…). J’ouvre mon placard et là…. HORREUR : plus rien à manger. C’est là que je me dis : « il serait que t’aille faire les courses ». Je passe rapidement aux toilettes (où je note la lacune en papier hygiénique) puis me dirige vers la sortie. Soudainement… non en fait. Tout à fait banalement, je me rappelle qu’en plus du petit Franp*** à côté du Casi**, j’ai un Lecl*** pas très loin. Voulant remercier ces grande chaîne qui se bât pour mon pouvoir d’achat, je me dirige rapidement vers le dit lieu (je dis rapidement parce que ça ferme à 21H quand même…). Après une dizaine de minutes de marche (à pied), j’entre dans la taverne d’Ali Baba et prends un joli panier bleu avec des roulettes, engin bien pratique mais aussi très bruyant au vu des nombreuses fissures que comporte le sol. L’avantage c’est que c’est moins chiant que le Caddie ® classique (surtout qu’il est pas classique le Caddie ® dans ce magasin, ils sont tunings !) parce que y’a pas besoin de la pièce de 10Frs, devenu avec le temps la pièce de 1€. C’est d’ailleurs la seule chose qui a baissé avec l’euro, on voit que ça ne tombe pas dans leurs poches ! Je commence donc mon tour d’honneur et remarque qu’à l’entrée j’arrive dans le rayon rasoir/shampooing/trukifonbo à la place des DVD’s et CD’s habituels ! Moi qui voulait acheter un cadeau d’anniversaire, je repars avec mes économies (que j’ai pas, d’ailleurs Mlle Cordonnier (c’est ma banquière) si vous me lisez : j’vous jure j’le ferai plus !). J’avance donc dans la grande allée, passe à côté des jouets tout en remarquant que le rayon hi-fi/électroménager est remplacé par 4 écrans de matraquage publicitaires même pas plats puis passe devant (les plats) et enfin arrive au rayon de la boulangerie. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de foutre au four tous les matins des croissants pour 3 jours et attendre que tout ce vende avant d’en refaire. On appelle ça le flux tendu…Là, je prends un lot de 10 croissants à 2,54€ (sic). Ah ce n’est pas cher, surtout qu’à ma boulangerie le croissant c’est 0,80 €, là ça le ramène à 0,254€. A croire qu’on a perdu quelque chose en route… Je crois qu’on appelle ça, la qualité mais bon, qu’importe ! Je reste dans l’allée tout au fond et poursuit mon périple à côté des viennoiseries puis du poisson en passant à côté du rayon couche pour finalement définir au rayons des bonbons : sweet paraside ! Au vue de ma passion pour ces choses dites kifopamangé, vous pourriez, justement, penser que j’ai quelque peu dévaliser le rayon. Au vue de mes finances, j’ai seulement pris 2 paquets de Petit Collégien fourré au chocolat pour mon quatre heures (quand même !). Au passage j’ai surpris un homme, dont je masquerai le pour des raisons évidentes, en train de se servir dans un paquet ouvert de Shokobons. Ca ne fait pas ! C’est pas parce que le paquet était déjà ouvert qui faut pas en proposer aux autres ! Je continue donc : conserves, lait, beurre, biscuits apéros, sauce tomate pour les pâtes etc. Après le voyage viens la récompense. Rassurez vous, à moins de vous appeler Michel Edouard Lecl***, elle n’est pas pour vous. Je m’approcher vers les long tapis noir et y dépose mes victuailles et glissant un subtil mais non moins audible « bonsoir » à la gardienne des lieux qui… ne pense ni à me réponse ni à me regarder. C’est le début du test. Après avoir passer aux rayons X l’objet trouvé, probablement pour vérifié qui n’est pas radioactif, un bip survient et l’objet est délicatement balancer de l’autre côté où je me trouve poster afin de réceptionner les trésors. Arrive l’heure du combat final : 15,24€ annonce la gardienne d’un ton totalement quelconque. 14,24€, tiens, presque 100 balles ! A ce moment, je me demande comment vais-je repartir avec mes objets sans un coffre approprié. Je tente une aimable requête auprès de la chef de l’endroit qui me lance amicalement un « pfffffffffffffffff ». Elle s’exécute puis n’annonce : 15,24€ ! Voilà, j’y suis : 100 balles ! Heureusement, (et avec un sac en plastoque garanti à dans les mains, le 50 e puisqu’à chaque visite j’en reprends un, oubliant négligemment les précédents à mon domicile) je reprends route vers mon humble demeure afin d’y installer les produits et de tester la nourriture sus-achetée. Après un repas bien mérité et avant d’aller m’endormir (et de rêver de mon séjour) je passe aux toilettes : j’ai oublié le PQ !!

Benjamin Charles

Photographe, réalisateur, consultant social media & content

Author posts

Add comment: