Archive

Divinité charnelle

Je perds jusqu’à la notion même d’existence Dans ses beaux yeux bleus et tendres Qui me regardent le regarder Fixement, sans bouger. J’y plonge ma verve salvatrice Démons planifiant le futur colérique J’arpente son cou couvert d’un fin duvet Que je caresse, ...

Petite musique

J’écoute en boucle Cette lente mélodie Le piano frappe les cordes En triangle amoureux Je me laisse porter Par cette douce musique Qui berce mon cœur Langoureusement attendri

​Les courses

Ami, attends la pluie qui brouille Toutes les paroles que tu formules Dans la brume de ce duel fratricide Où toute fasse semble possible. Les camarades d’écurie imaginent leurs départs ailés Course de pégases lancés et réduits par l’eau À une ...

Je me suicide

Je me suicide à chaque baiser qu’on m’offre tel un présent. Je me suicide chaque fois que j’accepte un corps contre le mien. Je me suicide à chaque caresse, à chaque tendresse. Je me suicide à chaque regard ...

La fonte de l’existence

Dans la candeur de l’enfance, je m’évade Bienheureux, dans un chaleureux couloir Qui ne mène nulle part. J’avance sans but dans cette atmosphère cotonneuse. Ouatée. Plus besoin de respirer, je vis sans rien. L’existence coule sur moi Une normalité banale. J’exulte quand le ...

Les escaliers de feu

Compte les pensées. Compte les fleurs qui devant fanent. Admire le travail naturel De l’évier de vie Qui se vide de toute substance. Regarde la mort t’entourer Tourner autour de toi qui fuis. Subis sans parler cette escalade malléable D’où arrive l’ascension qui ...

La messe

De cette fugue aléatoire Où la femme est, où l’homme fut Ils dansent leur vie Instant de laboratoire Qui cultive les plantes amères Bêche les femmes austères Et l’homme au visage bizarre Regarde passer le temps avare

Et si ?

Et s’il suffisait que tu me regardes pour que je tombe amoureux de tes grands yeux bleus ? Chute mortelle qui me conduit au plus bas de ce que je suis quand un jour tu as imposé cette existence qui t’importait.

Une idée de la fin

Le vent qui s’est levé affole les feuilles Agite les branches où comme l’écume Le feu qui grouille massacre la mousse. À l’heure de vérité rugit la terre d’origine De ces annexions passagères Des cylindres coniques Tombés de la terre comme ...

Matinée

L’imagination dévastée par cette cruelle réalité Le conduit à ne plus vouloir la vivre Coupé de son bonheur d’écume Anéanti par le trop-plein de physique Il attend que le surréalisme le gagne Comme un enfant attend ses rêves le soir Impatient ...
Articles récents
Archives
Location:
St. Elevrin No.105 Cromvel, Canada
Email Us:
plafon89@gmail.com
Call Us:
N:+380668666413
About me

They're gathered man divide you you're first appear living i they're deep without us fourth dominion, cattle fly.

Recent Posts
L’immortel
Nouvel atelier…
Biennale internationale du design
Biennale internationale du design
Burn after reading
Paris by Night
Pool
4.22am
Concorde
Night
Romeo. 5.32 am
Une question de blasphème
Échos & reflets
Je me rappelle ce matin là
La promesse
Liberté & oubli